L'Histoire de l'art et l'archéologie à Paris Ouest Nanterre La Défense

L’université de Paris Ouest Nanterre La Défense propose aux étudiant(e)s un parcours complet en histoire de l’art et en archéologie, de la première année de licence au master et au doctorat.

L’histoire de l’art et l’archéologie y sont abordées comme des voies privilégiées de compréhension des sociétés humaines dans toutes leurs dimensions, de la préhistoire à l’art actuel, en passant par les mondes antiques, les mondes médiévaux, les périodes modernes et contemporaines. Les thèmes abordés sont très variés : aussi bien la peinture et la sculpture que l’architecture, l’urbanisme et les jardins, la photographie, le dessin, la gravure et les arts du livre, les arts décoratifs, les outils du quotidien, etc. Les relations entre le monde occidental et le reste du monde font l’objet d’une attention particulière, dans le cadre d’une histoire de l’art et d’une archéologie mondialisées. Les passerelles avec des disciplines connexes sont également favorisées : histoire, lettres classiques et modernes, esthétique, anthropologie, sociologie, etc.

Les étudiant(e)s sont invité(e)s à se spécialiser progressivement au cours de leurs études, en optant, notamment, pour un parcours d’histoire de l’art ou pour un parcours d’archéologie.

La formation cherche à donner aux étudiant(e)s les meilleures chances d’insertion professionnelle, notamment dans le domaine du patrimoine (musées, monuments historiques, services d’archéologie, laboratoires publics et ateliers privés de restauration, etc.), de la recherche (universités, écoles spécialisées, Centre national de la recherche scientifique, Institut national de la recherches archéologiques préventives, etc.), du tourisme ou du marché de l’art. La formation donne donc une place importante à l’apprentissage des langues, aux stages (à partir de la 3e année de licence) et aux modules de pré-professionnalisation. Elle inclut également des parcours professionnalisants spécifiques (licence de restauration d’œuvres d’art, master de médiation culturelle, patrimoine et numérique).

Mis à jour le 10 avril 2015